Un énorme coup de cœur pour cette série remarquable sortie en 2005 et qui a remporté de nombreux prix au Japon.

Shuuji est un lycéen populaire et apprécié de tous ses camarades. Un jour, il apprend qu’une nouvelle élève est attendue dans sa classe.
Elle s’appelle Kotani Nobuko et son comportement particulier va vite lui attirer des ennuis, entre autres le bizutage par la bande de chipies de la classe et un inconnu mal intentionné qui s’en prend à ses affaires… Shuuji et Kusano, un original qui se prend pour son meilleur ami, vont alors décider de « produire » la jeune persécutée pour en faire la fille la plus populaire du lycée…

♦ Genre : Comédie Scolaire / Drame

 Un énorme coup de cœur pour cette série remarquable sortie en 2005 et qui a remporté de nombreux prix au Japon (notamment pour la réalisation, le script, la musique et les acteurs principaux)

Shuuji est un lycéen populaire et apprécié de tous ses camarades, qui a pour habitude de venir saluer son arbre préféré tous les matins avant d’aller en cours. Mais un jour funeste un chantier s’installe et la magnifique peuplier disparaît. Paniqué, Shuuji découvre à côté de son anicenne place une jeune fille débraillée et effrayante qui pleure elle aussi la perte de l’arbre. Quand il arrive enfin à l’école, il apprend qu’une nouvelle élève est attendue dans sa classe. N’en croyant pas ses yeux, il voit alors cette même jeune fille timide entrer et s’asseoir au fond de la classe. Elle s’appelle Kotani Nobuko et son comportement particulier va vite lui attirer des ennuis, entre autres le bizutage par la bande de chipies de la classe et un inconnu mal intentionné qui s’en prend à ses affaires… Shuuji et Kusano, un original qui se prend pour son meilleur ami, vont alors décider de « produire » la jeune persécutée pour en faire la fille la plus populaire du lycée…

La qualité première d’un drama tel que Nobuta wo Produce tient dans sa sincérité, cette originalité, cette franchise admirable avec laquelle il traite le thème trés difficile de l’adolescence (sujet complexe et abordé déjà bien des fois et souvent de manière insipide) au travers des relations en milieu scolaire. Ce qui aura it pu être une énième série dans l’ombre de GTO se révèle absolument passionant car porté par un scénario intelligent et profond qui met en valeur les violences mentales et les petits bonheurs vécus par les élèves au quotidien, tout cela grâce à un sentiment grisant d’identification et de « communication émotionnelle » qui s’installe entre le spectateur et l’univers de Nobuta wo Produce.

Bonus song : Ending – Seishun Amigo (interprété par Shuuji et Akira)

Bien que quelques scènes paraissent un peu lentes et répétitives car la série est longue, cette longueur est révélatrice d’une densité scénaristique qui lui permet aussi d’explorer une profusion d’évènements drôles et tristes dans et en-dehors de l’école avec un humour et une légèreté qui crédibilisent l’ensemble et font ressortir de façon encore plus poignante les moments les plus forts.
On ne peut pas parler sérieusement de Nobuta wo Produce sans s’extasier sur l’extraordinaire (et je pèse mes mots) prestation de son trio d’acteurs qui remplissent et pénètrent chaque seconde du drama de leurs personnalités débordantes, avec un Shuuji (Kazuya Kamenashi, star montante et aussi héros des dramas Sapuri, Gokusen 2 et Tatta Hitotsu no Koi) au talent en pleine explosion et qui insuffle son dynamisme et sa vitalité à la série, un Kusano (Tomohisa Yamashita, à l’affiche de Kurosagi et Dragonzakura) totalement habité par son personnage à fleur de peau et vraiment excellent, et enfin une Nobuta (Horikita Maki, déjà  remarquée dans Densha Otoko mais aussi actrice dans quelques films et dans Kurosagi) très attendrissante et capable de véritables transformations (Je l’avoue, j’ai un gros faible pour elle…), et n’oublions pas les seconds rôles qui sont presque tous géniaux et bien interprétés.

On se sent donc trés rapidement captivés par le destin de ces trois fortes personnalités et les épisodes s’avalent tous à la suite avec appétit (Itadakimasu !) sans jamais nous décevoir. Un vrai bijou de comédie dramatique scolaire, une surprise qu’on attendait plus tellement le manga culte GTO régnait sans partage sur le genre avec l’empathie qu’il créait entre ses personnages et le spectateur; voici enfin la relève !

A savourer de toute urgence et à faire découvrir à ses amis (pour leur bien).

Nobuta wo Produce : 10 épisodes, série non licenciée

Notation : 9/10
> Une réalisation vraiment au top pour un drama, l’ensemble est d’une qualité indéniable (mais comment font-ils ces japonais pour avoir autant de bons jeunes acteurs ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation