Encore une jolie surprise avec cette courte série d’OAV sortie en 2006 et qui traite d’un sujet grave : l’enfance face à la maladie. Hanbun no Tsuki est un anime choc à vivre pleinement et à voir absolument, et ce petit chef-d’œuvre touchera forcément chacun de vous à sa manière…


.

  • Genre : Drame
  • Réalisateur : Matsushita, Yukihiro
  • Studio : Pony Canyon, Groupe TAC
  • Année de production : 2006
  • Licence : Non
  • Durée : 6 OAV x 26 mins

 Encore une jolie surprise avec cette courte série d’OAV sortie en 2006 et qui traite d’un sujet grave : l’enfance face à la maladie.

Yuuichi Ezaki, un jeune garçon de 17 ans, est atteint d’une maladie grave qui le force à vivre au quotidien à l’hopital en attendant de pouvoir guérir. Sa vitalité et son esprit fonceur en font un peu la mascotte des autres patients et des infirmières, et son côté téméraire le pousse inlassablement à s’enfuir de l’hopital tous les soirs pour tenter de retrouver un peu de liberté sur le toit. Mais l’arrivée inopinée d’une jolie jeune fille de son âge dans le service voisin va enfin briser la routine du pauvre Yuiichi. Prêt à tout pour s’attirer l’amitié de Rika, petite ange caractérielle et trés gravement malade, il va tenter de tromper la vigilance de l’infirmière de service pour l’emmener voir son endroit préféré, sans se rendre compte qu’il risque de faire une grave rechute…

Impossible de ne pas se sentir ému au plus profond de soi quand on assiste à la dramatique rencontre de ces deux enfants rapprochés par le destin et la maladie dans un hôpital. C’est en effet au beau milieu de ce lieu où se côtoient quotidiennement la vie et la mort que nous est conté cet hymne à l’innocence, ce plaidoyer déchirant en faveur d’une jeunesse perdue qui va retrouver un tant soit peu d’humanité et d’espoir grâce à l’amitié, à la passion qui motive les différents protagonistes. Cette passion d’une force insoupçonnée qui nous prend aux tripes est montrée avec une telle franchise dans la série, qui multiplie son impact émotionnel d’autant plus, entre le courage et l’envie de vivre des enfants et la résignation des  adultes, dont la violence du désespoir prend souvent le pas sur l’enveloppe protectrice.

Hanbun no Tsuki surprend par son « character design » mélant des aspects adultes et des tons plus enfantins, et le contraste avec le sujet traité donne une entité originale et bien plus réaliste qu’on ne pourrait le penser, au point qu’il est difficile de ne pas se laisser aller à pleurer devant un récit quand à lui toujours effrayant de justesse, d’humilité, de violence, de tristesse et de sincérité. Bien que traiter d’un sujet presque universellement tabou (on a toujours peur de voir la maladie en face, surtout quand elle touche les enfants et qu’on se sent impuissant) paraisse difficile, l’atmosphère et la narration utilisant en alternance des moments tantôt crus et tantôt plus légers qui forment un tout immersif et prend le spectateur par la main avec un sourire bienveillant pour mieux le détruire par la suite. Ce parti pris de jouer avec nos émotions est totalement adapté et ne fait que souligner encore un peu plus la valeur de scènes poignantes (on a parfois l’impression de se faire arracher le coeur), voire même révoltantes, l’honnêteté du propos ne laissant aucune place à la pitié pour mieux nous révéler la force cachée dans cette déchirante tranche de vie.

Bonus song : Aoi Koufuku (Nobuko)

Hanbun no Tsuki est un anime choc à vivre pleinement et à voir absolument, qui parvient à éviter l’écueil du sentimentalisme gratuit et larmoyant pour nous transmettre (sans pour autant jamais nous donner de faux espoirs) toute la force et la vitalité incarnée par la jeunesse insouciante de ses protagonistes. Ce petit chef-d’oeuvre touchera forcèment chacun de vous à sa manière (sauf si vous n’avez aucune sensibilité, ce que je ne vous souhaite pas), et ce que vous en tirerez dépendra ensuite de votre expérience personnelle, mais je vous assure qu’il ne vous laissera pas indifférent.

Notation : 8/10
> Cruel et émouvant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation