Comment passer un bon moment de cinéma

comment savoir 2Genre : Comédie romantique
Réalisateur : James L. Brooks
Acteurs : Reese Witherspoon, Paul Rudd, Owen Wilson, Jack Nicholson.
Année de production : 2010
Durée : 2h01

Cela n’est plus à prouver, le concept vu et revu et revu du triangle amoureux fait toujours recette au cinéma, reste à savoir de quelle manière il est exploité ici. Aux commandes de cette sympathique comédie romantique, James L. Brooks (célèbre pour son travail de scénariste sur les Simpsons) nous livre un film intelligent et touchant, à l’image de l’excellent Spanglish qu’il avait réalisé en 2004.

Au centre de l’histoire, le triangle précité est formé par Lisa (Reese Witherspoon), jeune trentenaire mise à la retraite de son équipe nationale de softball et qui doit se remettre en question pour la suite de sa vie; on trouve aussi Matty (Owen Wilson) le riche joueur de baseball prétentieux mais prêt à faire beaucoup d’efforts pour s’améliorer, et enfin George (Paul Rudd), un cadre naïf en pleine tourmente à la suite d’une enquête fédérale sur ses activités. Restent Charles (Jack Nicholson), le père névrosé de ce dernier et président de l’entreprise qui l’emploie, et Annie, l’assistante angoissée chronique qui prend soin de George comme si elle était sa mère. Un bien beau tableau de personnages dont la vie va évoluer inopinément autour de rencontres et d’évènements du quotidien, d’ailleurs comment savoir ce qui peut arriver?

Comment savoir est effectivement un film sur la vie, sur le quotidien, et sur des personnes. Le cadrage particulièrement serré sur les acteurs (gros plans et plans rapprochés en grande majorité) ne laisse aucun doute sur les intentions de James L. Brooks, celles de faire partager au spectateur une simple tranche de vie avec ses problèmes de boulot et ses peines d’amour, ses amitiés et ses décisions impossibles à prendre. La recette a déjà été testée par de nombreux cinéastes, et alors? Toute la différence se fait ici, positivement, grâce à une excellente brochette d’acteurs et à un scénario intelligent.

comment savoir 1

Magnifiés par l’excellent cadrage cité précédemment, les acteurs livrent en effet une performance hors du commun (pas de superlatif extrême ici, on sort réellement des performances ordinaires du cinéma hollywoodien), et c’est justement grâce à un emploi assez risqué du gros plan que James L. Brooks se démarque et parvient à nous accrocher. Ainsi, Lisa est particulièrement touchante en sportive déboussolée qui doit prendre de grande décisions à un carrefour de son existence; un sujet d’ailleurs relativement peu abordé au cinéma, celui de la reconversion des sportifs après la fin brutale de leur carrière professionnelle. Très à l’aise et magnifiée par les couleurs chaudes du New York dépeint ici, Reese Witherspoon (Walk the line, Cruelles intentions) focalise toute l’attention et livre une des meilleures performances de sa carrière, son joli minois emplissant l’écran pour nous faire partager un panel d’émotions très versatiles tout au long du film. Ses deux partenaires masculins ne sont pas en reste, surtout Paul Rudd (40 ans, toujours puceau, Je t’aime mon homme), un habitué des comédies légères qui prend ici une toute autre dimension; attachant et surprenant, il campe un personnage insaisissable, à la fois dépressif et enjoué, et trouve ici sans aucun doute le meilleur rôle de sa carrière. Quant à Owen Wilson (Shanghaï Kid, Garçons sans honneur), il est absolument parfait dans le rôle de la star égocentrique qui joue uniquement sur son charme et son argent pour entretenir des relations dans sa vie. Avec subtilité, on évite ici la caricature du sportif bête et méchant, car Matty se révèle de plus en plus attendrissant au fur et à mesure, au point qu’on finit par l’apprécier pour ce qu’il est.

comment savoir 3Si le scénario est bien écrit, le film n’échappe tout de même pas à quelques longueurs, et certaines répliques tombent à plat. Si l’entrée en matière du parcours de Lisa est bien maitrisée, la situation de George est a contrario bien plus complexe et difficile à saisir, car la volonté évidente du réalisateur de laisser de côté les détails de ses ennuis avec la justice pour que le spectateur se concentre davantage sur l’état psychologique des personnages laisse un peu trop de flou dans les trente premières minutes du film. En dépit de ces quelques défauts, le film s’avère plaisant à suivre, très drôle à certaines occasions et néanmoins très émouvant à d’autres moments (d’où le panel d’émotions très large communiqué par les acteurs), et l’histoire distille une intéressante philosophie de vie qui requinque agréablement : quoi qu’il arrive, ne vous laissez pas abattre, tout peut arriver, comment savoir ce qui vous attend? De belles interrogations pour un film pétri de belles intentions.

[box]

Bilan:

Un film subtil et touchant servi par une brochette d’acteurs au meilleur de leur forme et de leur art, qui incarnent des personnages profonds et attachants. À voir également pour tous les fans de Reese Witherspoon, irrésistible, et pour les quelques moments savoureux qui font oublier les petites longueurs du début. Cerise sur le gâteau, un Jack Nicholson qui se fait trop rare à l’écran et qu’on retrouve ici pour notre plus grand plaisir, toujours aussi détraqué, même si lui n’est plus au top de sa forme.

Note : 7.5/10

[/box]

2 Thoughts on “Comment savoir (How do you know)

  1. Il me tente vraiment bien. D’autant plus que je suis justement fan de Reese Witherspoon 😉

  2. Alors n’hésite pas à aller le voir tant qu’il est encore à l’affiche,
    Bon film!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation