Film Coréen de Chan-Wook Park (Old boy et le reste de la trilogie des Vengeance) sorti en 2000.
Une jeune femme suisse d’origine coréenne par son père, Sophia, est choisie par l’organisation Suisse (donc neutre) d’observation de la frontière entre les deux Corées pour mener une investigation, avec toute la neutralité possible, sur l’incident qui s’est produit dans la JSA, seul lieu de la DMZ (no man’s land de 4 km qui sépare les deux Etats) où les Nords-Coréens et Sud-Coréens sont en contact visuel et diplomatique constant…



♦ Genre : Guerre / Reflexion / Drame

 Film Coréen de Chan-Wook Park (Oldboy et le reste de la trilogie des Vengeance) sorti en 2000.

Une jeune femme suisse d’origine coréenne par son père, Sophia, est choisie par l’organisation Suisse (donc neutre) d’observation de la frontière entre les deux Corées pour mener une investigation, avec toute la neutralité possible, sur l’incident qui s’est produit dans la JSA, seul lieu de la DMZ (no man’s land de 4 km qui sépare les deux Etats) où les Nords-Coréens et Sud-Coréens sont en contact visuel et diplomatique constant.

En effet la veille deux militaires Nord-Coréens ont été assassinés dans leur poste frontière et le sergent Lee Soo-hyeok, un soldat Sud-Coréen, a été retrouvé blessé sur le « Pont du non-retour », passage officiel entre les deux contrées ennemies. Considérant l’importance d’une telle situation dans un contexte aussi explosif, Sophia est soumise aux pressions internationales et de la part des deux camps pour résoudre au plus vite l’affaire et éviter ainsi toute escalade belliqueuse.

Mais l’enquêtrice se heurte au mur de silence mutuel des deux frères ennemis, silence qui symbolise le manque de communication entre les deux parties de la Corée, silence qui empêche de pouvoir trouver une solution au conflit qui la secoue depuis un demi-siècle et qui s’y est embourbé au point que la haine a nourri la haine et que les jeunes générations ne savent même plus vraiment pourquoi un peuple est ainsi séparé, ils sont endoctrinés voire lobotomisés par leurs instances militaires respectives qui semblent trouver une utilité à la poursuite éternelle de ce conflit… mais laquelle ? Les deux Corées sont elles-vraiment prêtes à affronter les vérités dévoilées par cette affaire ? Est-ce simplement parce qu’ils sont allés trop loin et que faire marche arrière leur ferait perdre leur honneur, si primordial dans la culture coréenne ?

 Le réalisateur ne cherche pas à donner une réponse complète à ces questions mais s’emploie à distiller avec une attention minutieuse pour les détails les conditions de vie des soldats de la JSA et les impacts humains actuellement laissés par cette situation inextricable. En effet cette magnifique et touchante histoire, dont le côté « polar à suspense » n’est en partie qu’un prétexte pour servir de bien plus grandes ambitions, sert de témoin au profond malaise présent entre ces deux parties d’un même pays vécu comme un état de fait et non pas comme un traumatisme pourtant récent.

L’enquête est entrecoupée de flashbacks qui mettent en exergue de petites saynètes banales de la vie quotidienne qui prennent toute leur signification dans le contexte et permettent de donner aux spectateurs ignorants que nous sommes une toute petite idée de l’étendue du troma qui divise la Corée.

Le film reste toujours sobre et digne, un peu en retrait car son but n’est pas de favoriser l’un ou l’autre camp ni de donner raison à qui que ce soit mais de traiter une histoire strictement centrée sur le plan humain et de laisser au spectateur le soin d’y chercher sa propre interprétation. Au final on reste désespérement impuissant devant cet oeuvre somme toute trés humaniste et pleine de sens, dramatique mais porteuse d’un certain espoir, un pamphlet sans prétention sur l’inconscience des hommes, à la hauteur de son sujet, un exemple universel, à suivre et à voir surtout !!

Notation : 8.5/10
> Une évocation fascinante du malaise qui secoue la Corée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation